Bienvenue sur le site internet de la commune d’Arceau

  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau
  • Bienvenue sur le site internet de la commune d'Arceau

Accueil du site > Pages Annexes > Serge Dabulewicz

Serge Dabulewicz

Depuis sa plus tendre enfance Serge Dabulewicz fut baigné dans le milieu de l’aviation, et c’est tout naturellement qu’il se lança dans une carrière professionnelle portée sur l’aéronautique. Dès l’âge de 14 ans, il entra dans l’entreprise Robin, constructeur d’avion de tourisme « Jodel » dijonnais, où il fut apprenti mécanicien dans le service après vente puis mécanicien et enfin chef d’atelier. En 1996, il devint responsable technique dans la société DAèS entretien d’avions jusqu’à l’âge de sa retraite.

Serge Dabulewicz n’a pas seulement passé son temps avec les avions au sol. En effet, à l’âge de 15 ans il apprit à piloter et a participé au tour de France aérien en tant que candidat puis accompagnateur. Son brevet de pilote lui servit aussi dans le cadre professionnel pour aller faire des dépannages ou des devis.

Son expérience en mécanique, mais aussi en entoilage et en construction en bois lui ont permis d’aidé beaucoup de constructeurs amateurs dans leurs travaux. Par ailleurs, Il réalisa la rénovation complète de deux avions Jodel et d’un avion Piper J-3 accidenté dont le modèle était utilisé comme avion d’observation durant la Seconde Guerre mondiale.

Serge Dabulewicz

En 1994, Serge Dabulewicz se lança dans la construction d’un avion Falco F-8L seulement à partir des plans. Il faut savoir que très peu de ces avions furent construits car leur élaboration est si complexe qu’ils n’ont jamais pu être industrialisés. C’est d’ailleurs une des raisons qui a poussé monsieur Dabulewicz à choisir cet avion. L’autre raison est qu’il est tout de suite tombé sous le charme des courbes du Falco, ce n’est pas pour rien que cet avion est surnommé la « Ferrari de l’air ». Le Falco a été conçu en 1955 par Stelio Frati, ingénieur aéronautique italien décédé le 14 mai 2010. Par ailleurs, le magazine national « Info-pilote » a choisi le Falco de Serge Dabulewicz pour réaliser son article en hommage à Stelio Frati.

Squelette de l avion Squelette de l aile Moteur

La construction d’un tel appareil demande de très sérieuses connaissances des avions légers classiques. Celle d’un avion comme le Jodel reste à la portée d’un amateur. Le Falco impose une parfaite maîtrise de la menuiserie aéronautique, des gabarits, du lamellé collé et de l’ajustage car il est entièrement réalisé en bois mise à part certaines pièces mécaniques. Ainsi Serge Dabulewicz prit la décision de réaliser toutes les pièces lui-même, menuiserie comme mécanique et finit sont chef d’œuvre en juillet 2007 après environ 8 000 heures de travail. Son avion fut si bien réussi qu’un reportage dans le magazine national « Aviasport » lui fut consacré. A noter aussi que l’entreprise Lasertec a fourni le marquage du tableau de bord et André Salin a aidé au transport de l’appareil.

Vol 2 Vol 1

L’avion terminé fut inauguré à l’aérodrome de Til Châtel le 22 septembre 2007 par Madame Robin, son ancien employeur. Par la suite, l’appareil fut racheté par Philipe Duclos, ancien pilote et démonstrateur de Mirage 2000, membre de l’aéroclub de Til Châtel et actuellement pilote de ligne.

Avions de l aeroclub du Barsuraubois

Depuis 2007, Serge Dabulewicz s’occupe de l’entretien des 4 avions de l’aéroclub du Barsuraubois installé sur l’aérodrome de Juvancourt qui faillit fermer du fait de ne plus avoir d’avions en état.

Le 25 avril 2010 sur l’aérodrome de Juvancourt, Serge Dabulewicz reçut les honneurs de ses pairs qui lui ont décerné la médaille de la Fédération française de l’aéronautique. Cette médaille est décernée avec parcimonie à de grands bénévoles dirigeants, instructeurs et mécaniciens de l’aéronautique.

Lien vers le site officiel de l’aéroclub du Barsuraubois


Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF